Chpt de France Voile légère

Plus d'informations
22 Fév 2011 14:35 #235 par ffvoilelegere
Chpt de France Voile légère a été créé par ffvoilelegere
Le championnat de France Voile Légère se déroulera du 2 au 5 juin prochain au Cap d'Agde.

Toutes les classes y sont attendues, notamment le 470.

Avoir un titre de champion de France pour cette série Olympique serait normal et représentatif.

Tous les 470 sont invités sur ce championnat, d'autres classes vont venir en nombre alors pourquoi pas vous !

Toutes les information sont disponibles sur le site dédié en cliquant ici

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Fév 2011 08:57 #237 par GPOULIQUEN
Réponse de GPOULIQUEN sur le sujet Chpt de France Voile légère
Oui, oui, oui....
Mais quand est-ce que la FFV comprendra que la localisation de son championnat de France ne doit pas être une question de remplissage de bungalows ou de nuitées d'hotel de stations balnéaires (c'est ce qui a été dit lors de l'AG des classes en décembre), aussi belles soient-elles, mais aussi une question de mobilité et disponibilité des participants.
A l'heure où on doit parler de développement durable imposer tant de KM à tant de coureurs est un non sens.
Le jour où la voile légère aura des pratiquants en nombre significatif en méditerranée on pourra revoir les choses.
Mais aujourd'hui pour notre série, il n'est pas raisonnable de descendre en dessous de la Loire pour un week end, fut-il de l'ascension. 400km c'est un MAXIMUM!

Faites nous un Championnat de France au Der, à la Forêt d'Orient, à Deauville, à Quiberon, à Pornic, à Granville, à La Baule, à Boulogne,..., où il y a aussi des hébergements! Mais arrêtez de vouloir nous faire descendre en Méditerranée! C'est bon pour les vacances, mais là bizarrement les stations balnéaires ne veulent plus de nous. Drôle de notions de l'intérêt!
Et que dans un premier temps que les clubs locaux soient capables d'animer déjà leur pratique locale par des régates locales de 10 bateaux par série (je ne suis vraiment pas gourmand), et seulement alors on pourrait y regarder.
A BON ENTENDEUR!
Gildas

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Fév 2011 09:15 - 25 Fév 2011 13:18 #238 par jacques
Réponse de jacques sur le sujet Chpt de France Voile légère
Bien dit Gildas ! Et puis, c'est quoi cette formule de "m...." ?????

Un Championnat de France avec toutes les séries au départ, même les moins représentatives....:woohoo:

Pourquoi pas avec des jet-ski :silly: ?

Je suis le sale gosse, c'est pas nouveau mais je...
Dernière édition: 25 Fév 2011 13:18 par GPOULIQUEN. Raison: un peu excessif, il me semble!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Fév 2011 11:14 - 25 Fév 2011 11:16 #239 par Guitton
Réponse de Guitton sur le sujet Chpt de France Voile légère
cette année encore, je crains bien, SI je m'inscrit, je dis bien SI ! ,d'être un peu "isolé"
Comme tu le dis très justement, Gildas, je dois être le seul qui soit "à portée" de déplacement raisonnable
Et cette perspective me fait bougrement hésiter à recruter un équipier pour cet évènement !
Penses-tu que legereFFVoile lira ce que nous disons sur ce forum, après nous avoir "informés" ?

fra 2601
Dernière édition: 25 Fév 2011 11:16 par Guitton.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Fév 2011 11:23 #240 par jacques
Réponse de jacques sur le sujet Chpt de France Voile légère
Tu n'es certainement pas le seul à te situer à une distance raisonnable mais je n'ai pas le sentiment qu'il y ait beaucoup de candidats à un "si piètre manifestation".
Je dirais même "mascarade".....

Je suis le sale gosse, c'est pas nouveau mais je...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Fév 2011 12:02 #241 par Guitton
Réponse de Guitton sur le sujet Chpt de France Voile légère

jacques fallais écrit: Tu n'es certainement pas le seul à te situer à une distance raisonnable ".....

Bien sûr, Jacques, mais je parlais surtout des régatiers potentiels !
Du côté de la méditerranée il existe des régatiers de haut niveau, mais qui ne peuvent prétendre participer à ce genre de manifestation ! En tout cas je n'en connais pas, parmi les plus modestes comme nous, dans ce que je vois au travers des classements des régates locales !
c'est la raison pour laquelle je suis entièrement d'accord avec Gildas : que les clubs commencent d'abord par organiser et développer la pratique en 470 !

fra 2601

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Fév 2011 14:05 - 25 Fév 2011 18:47 #242 par GPOULIQUEN
Réponse de GPOULIQUEN sur le sujet Chpt de France Voile légère
Cher "sale gosse", je vois que tu es toujours jeune dans ta tête, et toujours prêt à t'enflammer!!!
Si le dit "championnat de France" pose bien des problèmes, il peut aussi être ce qu'on en fait.
Le premier problème que j'ai mis en exergue est donc qu'eu égard à la distance à ces dates, il n'y a pas grand monde chez nous pour pouvoir en faire quelque chose qui puisse motiver nos équipages. Pourtant chez les Europe, Yves Paix m'écrit ce matin de " ne pas oublier le chpt de France sénior en 470, ça rapporte bcq de points et l'ambiance est super!!!" (je cite)...
Il est donc navrant d'en être arrivés là, et que la FFV campe sur ses certitudes depuis des années malgré les mises en garde des classes les plus représentatives de la voile légère en double. 470, 505, Fireball en particulier.
Les associations de classe n'ont pas le pouvoir d'imposer tel ou tel déplacement à leurs troupes. Elles ne peuvent que les écouter pour coller à leurs attentes, pour espérer les grands succès..
Pour la FFV cela devrait être pareil.
Passer outre amène évidemment à toutes les désillusions, à tous les "bides".
Mais on ne sait plus comment le leur expliquer, tant cela a été dit.
Alors il est vrai qu'aujourd'hui le titre de "champion de France" n'a ipso facto pour nos coureurs, les premiers concernés, plus aucune valeur, puisque aucun des meilleurs équipages français n'y a prêté attention! (Excuse moi Jean Claude, même si tu vas plus vite que moi, tu n'es pas dedans...!:laugh: ) En ce sens, on peut effectivement parler d'une sorte de "mascarade". Tout le monde en est navré. Mais c'est un fait.
Il est symptomatique d'ailleurs que les membres de l'équipe de France pourtant en contact direct avec la FFV, aient déserté...
Qui s'y trompe? Tout juste notre FFV... Et je me demande même si elle arrive à tromper son ministère de tutelle!...
Nos champions se comparent eux sur leur classement ISAF, et se jaugent sur les épreuves "olympiques" internationales...
Moralité: si vous avez la chance d'avoir un grand week end pendant lequel vous acceptez de passer le 1/3 du temps au volant, et si vous vous en fichez de rejeter 3 fois plus de gaz d'échappement dans l'atmosphère que nécessaire pour bien vous amuser, allez y! Yves Paix a dit que c'est sympa...
N.B. : On espère que pour 2012 la FFV aura su nous écouter. Un truc pour y arriver pour ses membres qui nous liront: remettre ses fesses sur le caisson d'un dériveur et participer soi même à des épreuves; et pas sur un Zod, ni un lourd...
Dernière édition: 25 Fév 2011 18:47 par GPOULIQUEN.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Fév 2011 14:16 - 25 Fév 2011 14:22 #243 par jacques
Réponse de jacques sur le sujet Chpt de France Voile légère
Mon cher Gildas :) , que j'aime lorsque tu me qualifies de "sale gosse"....:) mais, ce que je suis tout à fait d'accord avec toi, pour "une mascarade" on ne traverse pas la France entière au risque de se faire "piquer des points par les "cow-boys" de service, surtout un WE comme celui de l'ascension.... :evil:
Quant au dégagement de CO2 dont tu fais état, je ne pense pas que celà soit réellement d'actualité ni préoccupant pour certains de nos ministères et en particulier celui dont nous dépendons..:woohoo:
Mais ils ne sont pas les seuls.....;)
Tu remarqueras, Gildas, que je reste vague sur ce domaine.....:laugh:

Je suis le sale gosse, c'est pas nouveau mais je...
Dernière édition: 25 Fév 2011 14:22 par jacques.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mar 2011 15:45 - 06 Mar 2011 16:57 #271 par ffvoilelegere
Réponse de ffvoilelegere sur le sujet Chpt de France Voile légère
Bonjours Messieurs,
Le département voile légère est ravi de constater que le sujet sur le championnat de France voile légère a soulevé des réponses. Bien évidemment, nous suivons attentivement cela et sommes ravis de constater que, partout, la présence du Département sur les différents moyens de communication des classes et ou de pratiques ou sur facebook est bien accueillie. Cela s'inscrit dans la suite d'un dialogue avec les classes que le département a voulu plus fort qu'il ne l'était. La tenue de plusieurs rés avec les classes en 2010 en a été l'exemple et cela se poursuivra en 2011.
Ceci étant dit, les forums ne peuvent mobiliser notre attention totale et les dialogues en face en face sont primordiaux. Notre porte est toujours ouverte. Lorsqu'une discussion sur un espace de type "forum" se développe comme c'est le cas ici sur un sujet précis (le championnat de France voile légère) il est également primordial et nécessaire qu'elle ne dérive pas et soit modérée, notamment de la part des gens qui sont à l'origine du forum. Le sujet sur le championnat de France voile légère ne peut être l'objet d'une tribune politique remettant en cause certaines orientations de la politique de la FFvoile.
Cela est d'autant plus important qu'il est nécessaire également me semble-t-il d'avoir une cohérence entre le discours tenu dans le cadre de nos rés et les discours affichés publiquement. Le développement de la voile en général et de la voile légère en particulier est l'affaire de tous les acteurs et à ce titre, les classes, comme les clubs, les CDV, les ligues et la fédération doivent tirer dans le même sens. La classe 470 ne peut donc d'un côté demander à la Fédération de l'épauler dans certaines opérations de communication avec la mise à disposition de certains de ses moyens et ressources, et de l'autre, vilipender publiquement une manifestation que la FFvoile organise et qui reste un des événements phares de la voile légère sportive. Nous sommes ravis de pouvoir trouver des moyens d'agir ensemble, de vous aider et de réfléchir à ce qui pourrait être fait à des synergies communes. Nous sommes ravis de constater que la classe 470 retrouve un certain dynamisme mais nous sommes un peu plus échaudés quand nous lisons certaines choses. De grâce, discutons, mais ne rentrons pas dans des rapports de force qui seraient préjudiciables au développement de la voile légère.

Ceci étant dit, revenons sur le sujet qui nous concerne à savoir le championnat de France voile légère.
A l'image de la SOF pour les "coureurs" en quête d'olympisme, nous souhaitons que le championnat de France voile légère soit le grand rassemblement et la grande fête de la voile légère sportive pour tous ceux qui sont dans une pratique de compétition. Il est aujourd'hui le seul événement délivrant des titres de champion de France aux séries remplissant les conditions de délivrance de ces titres. Il doit être l'événement phare d'une saison sportive en même temps que la vitrine de ce dynamisme de la voile légère. C'est pour cette raison qu'il est multi-séries et ouvert à l'intersérie pour les classes ne pouvant rassembler les 15 bateaux nécessaires à la délivrance d'un titre de champion de France de classe. La ffvoile c'est la voile et toute la voile et il faut que les événements de la fédération soient la déclinaison de ce principe. Ce championnat de France comme vous avez pu le lire comportera également une partie sur flotte collective. Cela traduit notre volonté de prendre en compte certaines évolutions sociologiques (l'impératif environnemental par exemple) et de contourner certaines freins à la pratique de la voile (le transport du matériel notamment).
Evènement vitrine de la voie légère, l'enjeu de ce championnat a été bien compris par certaines classes qui ont décidé de "venir en force à ce championnat", je pense notamment au Finn, aux Europes etc et d'autres classes se posent aujourd'hui des questions. Nul doute qu'elles bénéficieront d'une mise en lumière forte et que c'est pour cela qu'elles le font et jouent pleinement le jeu de ce championnat.
Sur la localisation de l'événement : après Maubuisson de nombreuses années, Brest si l'on remonte un peu plus dans le temps, Martigues l'année dernière, c'est au Cap d'Agde qu'il aura lieu en 2011. Contrairement à ce que vous laissez croire, ce n'est pas pour le simple plaisir d'aller en Méditerranée que nous avons donné une réponse positive à la candidature de ce club. Nous sommes une fédération nationale et la France ne se limite pas au nord de la Loire (c'est un Breton qui dit cela). Il est impératif que nous oeuvrions tous ensemble à l'animation sportive sur l'ensemble du territoire national pour le développement de la pratique. C'est bien parce qu'à une époque nous avons tous laissé, pour des raisons de facilité et de commodité, certaines régions à l'écart que la pratique avait connu une baisse. C'est bien parce qu'aujourd'hui, chacun à son niveau (classes FFvoile, clubs etc) et qu'ensemble, nous réinvestissons le local et le territoire que la pratique redémarre sérieusement, que nous gagnons des licenciés et donc des pratiquants. Affirmer que les 470 feront l'effort d'aller dans le sud quand il y aura de la pratique 470 dans les clubs locaux, laisser dire que les "classes n'ont pas le pouvoir d'imposer des déplacements à leur troupe" démontre si ce n'est un découragement du moins une vision limitée du rôle des associations de classes qui doivent être de promouvoir l'activité de sa série mais aussi et par la même, l'ensemble de la voile légère avec la FFvoile.

Nous espérons qu'à l'heure où le 470 voit son avenir olympique très clairement menacé, la classe Française saura adresser un signe fort à l'occasion de cette épreuve au Cap d'Agde. Epreuve qui sera son championnat de France. Pour ceux que je ne verrai pas au Cap d'Agde où lors de rés à la Fédération, j'espère vous voir à Carnac (club dont je suis également élu) en août pour le national d'été même si cette année je n'y participerai pas comme cela avait été le cas avec mon ami Zakarian il y a quelques années, toujours à Carnac. Et oui pour votre info, non seulement les élus et les cadres de la FFvoile naviguent régulièrement, en habitable comme en dériveur, mais figurez-vous qu'il y en a même qui ont fait un peu de 470.

Cédric Fraboulet
Administrateur FFvoile
Président Commission Technique Dériveur/Quillard de sport
Président Commission jeune.
Secrétaire Général Yacht Club de Carnac
mail : cfraboulet @ breizhskiff "point" com
Tel : 06 148 148 41

PS. Sous le compte FFvoile légère pourront intervenir des élus et où des cadres du département.
Dernière édition: 06 Mar 2011 16:57 par ffvoilelegere.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mar 2011 08:05 #273 par GPOULIQUEN
Réponse de GPOULIQUEN sur le sujet Chpt de France Voile légère
Je remercie Cédric Fraboulet de sa longue réponse qui contient en elle même de nombreux sujets de discussion...
Je ne répondrai pas à tout d'un coup, et je tiens à toute la transparence d'une discussion ouverte à toute la base des pratiquants car cela les concerne en premier lieu.
En préalable à toutes les réponses qui pourront suivre, je tiens d'abord à lui préciser que ces discussions n'ont d'autre but que de contribuer à la réussite de toutes les manifestations qui font la vie de la voile légère. Elles ne doivent être prises dans aucun autre sens que celui d'apporter des avis lucides et objectifs permettant d'essayer d'éviter la reproduction d'échecs flagrants.
Ce sont les avis que nous remontons de notre base depuis quelques années, cette base qui fait les équipages, équipages qui viendront ou ne viendront pas. Ce n'est pas de la polémique, c'est du simple factuel.
Bonnes raisons ou mauvaises raisons peu importe, c'est toujours à ceux qui vont organiser de décoder, de se projeter dans les schémas de décision, pour comprendre pourquoi un grand nombre de coureurs va aller (ou ne va pas aller) faire telle ou telle épreuve.
Il faut certes des organisateurs pour un rassemblement, mais il faut aussi des participants. Et pour que les premiers attirent les seconds, ce n'est plus si facile qu'il y a 30 ans. Il ne suffit plus d'une simple affiche qui provoque des 150 bateaux départ dans une série. On ne peut plus aujourd'hui organiser en se disant que « la base suivra ».
Il faut un pouvoir attractif beaucoup plus fort, et veiller à ce qu'aucune contre aimantation ne vienne contrecarrer l'attraction que l'on donne.
C'est tout le sens de ce que notre classe veut dire à la fédération
La classe 470 en est désolée mais elle a été forcée de constater la désaffection de certaines épreuves de son calendrier. Le National-Challenge Cornu d'une part, mais aussi le Championnat de France.
Elle n'a pas pu en rester à un tel constat sans se demander pourquoi?
Et pourquoi dans un même temps une épreuve comme l'Open de la mirabelle, ou la participation au Mondial master sont des réels succès.
Nous avons donc des éléments de réponse. Testés.
Pour le national, en 2010, la solution a été de jouer d'un couplage avec le Master, mais pour 2011, le parti a été tenté de prendre comme les Fireball une date en août, dès que les "protections" de l'Open de France le permettraient, sur le site de Carnac, attrayant, et qui en avait fait une candidature spontanée. Mais il va falloir communiquer fort, car cela n'est pas gagné d'avance...
Pour le Championnat de France, ce n'est pas nous qui décidons, évidemment.
Mais pour aider la ffv à retrouver les participants de notre série qu'elle doit admettre avoir perdus, nous pouvons lui faire remonter les informations importantes. C'est le sens très constructif de ce sujet de forum, ce qui va au delà des propos les plus « colorés »
Ce n'est évidemment pas pour en faire une quelconque stérile tribune.

Encore faut-il bien vouloir faire objectivement le minimum d'analyse et faut-il bien vouloir entendre...
Dans fédération on entend fédérer, et pour cela il faut forcément écouter.

Alors que tous ceux qui le veulent bien expliquent les raisons qui font qu'ils vont ou qui font qu'ils ne vont pas à une manifestation. Même si ce ne sont que des morceaux de raisons, leur somme permettra certainement aux organisateurs de voir plus clair.
En restant dans le ton de la discussion, svp, ce qui n'empêche en rien de dire ce qu'on croit vrai.
Merci d'avance.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mar 2011 08:42 #274 par jacques
Réponse de jacques sur le sujet Chpt de France Voile légère
D'accord avec toi Gildas. Il faut voir dans cette désafection de certaines épreuves au moins deux éléments.

1/ les épreuves comme l'Open de France ou le "Championnat de France" (je mets entre " car pour moi, c'est une véritable mascarade qui ne mérite pas la "pompeusité" de son nom....) qui sont courrues en "toutes séries" avec des ratings fantaisistes calculés sous Mathusalem et qui ne tiennent pas compte de l'évolution des séries (ex : celui du Snipe qui a perdu quelque chose comme 90 kg et qui maintenant est une véritable "usine à gaz" .
Et, lorsqu'au départ, on se retrouve avec un "chieur" sous son vent et vous sort grace à son cap délirant, cela ne donne vraiment pas envie de faire le déplacement.
Surtout pour faire autant de Km au prix actuel du carburant....

2/ les épreuves comme le "National 470" dont la date a été déterminer afin de "protéger" l'Open de la FFV et qui se retrouve à quelques jours de la rentrée scolaire ce qui ne va certainement pas inciter les familles ayant des jeunes en âge scolaire à venir...
D'autant qu'au rythme ou vont les choses en France, cette rentrée scolaire risque plus de se rapprocher du 15 aout que du 5 septembre.....:(

Je suis le sale gosse, c'est pas nouveau mais je...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mar 2011 08:43 #275 par Guitton
Réponse de Guitton sur le sujet Chpt de France Voile légère
Sans vouloir à toute force remettre en cause les orientations fédérales vis à vis des classes, en particulier des classes « en double »,il semble curieux de nier qu’il existe un malaise en la matière.
Peut-être, et même sans doute, sommes-nous minoritaires. L’absence de compte-rendus publics des rés de classes n’arrange probablement pas le sentiment d’être incompris, voire un peu laissés pour compte, qui émane des équipages lambda de double.
Le malaise a certainement ses racines plus en amont, dans la politique de développement du double au sein des écoles de sport des clubs. Les aides et les incitations fédérales concernant la filière opti-open bic-laser n’ont pas de pendant chez les jeunes et les seniors : L’Equipe semble en voie d’abandon, de même que le 420 .La relève par les 29er et 49er semble peiner pour des problèmes de budget ? !
Pour en revenir au Championnat de France, on peut tout de même s’interroger : déjà en 2008, les équipages de haut niveau avaient, en grande partie, « boudé » Maubuisson (19 « 470 » tout de même), 2009 a confirmé avec 11 bateaux et encore un peu moins d’équipages compétitifs appelés par aileurs sur des stages ou à des obligations fédéraux ; pourquoi cette désaffection ? et pas seulement de la part des 470 ?
Pour l’intersérie, il existe déjà l’Open de France en Août, ça ne fait pas un peu doublon pour les adeptes ?
Quant aux équipages de 470, se retrouver sur une ligne de départ avec snipes et finns, une fois suffit !le rating du snipe est tellement à leur avantage que la régate ne relève plus que du niveau « club ».
Alors pourquoi »bloquer » le week-end de l’Ascension, qui serait mis à profit par les classes pour dynamiser leurs adhérents par des manifestations propres ?

fra 2601

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mar 2011 09:01 #276 par Guitton
Réponse de Guitton sur le sujet Chpt de France Voile légère
Je viens de découvrir que , sous couvert de faire homologuer par le CA de la FFV leur championnat sous l'appelation "classic tour", les lasers pouvaient se réunir à l'Ascension !
Ne pourrions-nous pas faire la démarche pour notre "promotour" ?

fra 2601

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mar 2011 13:16 #277 par ffvoilelegere
Réponse de ffvoilelegere sur le sujet Chpt de France Voile légère
Plusieurs éléments par rapport à ce qui a pu être dit même si encore une fois les obligations professionnelles et autres font que je ne peux passer des heures sur tous les forums de toutes les associations de classe. Nous avons organisé des rés régulières avec les classes et encore une fois je serai ravi de discuter de cela.
Je sais à quel point il est difficile aujourd'hui d'organiser des événements qui rassemble du monde. Les déterminants à la participation sont de plus en plus complexes pour un certain nombre de raisons et notamment liées à l'évolution sociologique de la consommation de loisirs sportifs par les acteurs. Je sais aussi à quel point cela implique de faire des choix, de prendre des décisions et de les assumer lorsqu'on exerce des responsabilités dans le domaine qui nous intéresse. Encore une fois aujourd'hui certaines classes ont fait des choix...
Arrêtez de voir ou d'entretenir ce discours qui ferait de la FFvoile une structure coupée des réalités. Bien au contraire toute la politique en matière de voile légère s'appuie sur des analyses rigoureuses et une observation de la pratique globale. Je me ferai un plaisir de vous présenter cela lors d'une prochaine ré si vous le souhaitez.
La volonté fédérale est plus que jamais de fédérer. Fédérer l'ensemble des pratiquants, cela passe aussi des événements fédérateurs et le championnat de France en est un de même que l'Open de France dans un autre registre. Et je me réjouis de constater que certaines classes l'ont semble-t-il bien compris et que de nombreuses autres suivront sans doute.
Que vous le vouliez où non le développement de la pratique passe par une valorisation de la diversité de la pratique voile légère dans son ensemble. La voile légère c'est un tout qui est plus que la somme de ses parties. Ce n'est pas en restant chacun dans son coin que nous parviendrons à relancer la pratique. Il nous faut des vitrines de la voile légère et le championnat de France en est une.
Personne ne nie qu'il y a du souci à se faire sur la pratique double. Mais c'est bien en ne reproduisant pas forcément ce qui nous a amenés dans la situation où nous sommes que nous parviendrons à inverser la tendance. Mais je suis persuadé qu'il ne vous aura pas échapper que certaines choses ont déjà été faites la concernant et que d'autres choses vont se mettre en place. Je pense par exemple aux stages de repérage et de détection pour les minimes et cadets très orientés sur la pratique double. Je pense à l'ouverture d'un championnat de France au 29er pour les jeunes. Je rappelle aussi cette année que le RS Feva sera le support d'un nouveau championnat de France minimes sur flotte collective dériveur double. Je rappelle qu'au Cap d'Agde le Vago sera le support pour la flotte collective double 18 ans et plus. Je vous rappelle que ces bateaux sont ensuite revendus à des prix attractifs aux clubs pour l'animation sportive et les écoles de sport. Et les études montrent que plus on arrive à mettre de la diversité dans les pratiques et supports plus nous gagnons des pratiquants. Un exemple très concret. La cohabitation 420-29er en Pays de Loire, loin de réduire la pratique du 420 a au contraire permis de la multiplier par deux en 5 ans... Je passe également sur le très fort développement de la pratique skiff depuis 9 ans qui est essentiellement sur dériveur double...
Après on peut toujours critiquer l'intersérie mais ce n'est qu'un outil pour permettre la prise en compte de la diversité des pratiques et des supports qu'il convient de valoriser pour rompre avec une logique malthusienne du développement. C'est une forme d'animation et elle n'est pas antinomique avec une pratique monotype et encore moins sur le championnat de France qui reste un championnat de France de classe. Il est intersérie quand certaines classes ne peuvent rassembler les quotas nécessaires pour avoir un titre. Mais ne demandez pas non plus à la FFvoile d'exclure les séries et les pratiquants qui viendraient au championnat de France avec des séries qui ne peuvent avoir les 15 bateaux pour un titre et un départ séparé... D'autant plus encore une fois que les analyses le montrent : la pratique de la voile de compétition est aujourd'hui principalement intersérie et locale. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle repart. C'est donc dans la pratique de club et dans la pratique intersérie que se trouvent les réservoirs de pratiquants... Bref l'intersérie n'est qu'un outil qui s'inscrit dans une forme d'animation qui permettra de retrouver des volumes de pratiquants.
Sur le plan des ratings et de la pratique intersérie, je passe rapidement dessus. D'une part, dans le cadre du championnat de France, l'intersérie ne concerne que les séries qui ne peuvent avoir les 15 bateaux pour le titre et le départ séparé. D'autre part, il ne vous aura pas échapper que les ratings ont été l'objet d'un gros travail depuis deux trois ans de mise à jour. C'est avec plaisir que je m'en expliquerai s'agissant d'un sujet sur lequel j'ai beaucoup travaillé. Enfin je passe sur les apports de la régate intersérie en termes de compétences techniques et de gestion de la régate.
Enfin nous savons ce que fait la classe 470 et ses promotours. Concernant les classiques tours, il ne concerne plus aujourd'hui que des classes à très fort volume (Laser, F18) et qui peuvent justifier d'une activité véritablement nationale. Les HC16 ont perdu le leur cette année. Encore une fois, à l'heure actuelle, vaut-il mieux se diviser, être chacun dans son coin ou au contraire se rassembler sur un événement fédérateur qui soit la vitrine de la voile légère en France ?

Cédric Fraboulet

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mar 2011 22:40 #281 par GPOULIQUEN
Réponse de GPOULIQUEN sur le sujet Chpt de France Voile légère
Toutes ces considérations sont fort intéressantes, mais hormis à l'Open de France (et l'Open de Touraine qui a eu environ 10 bateaux divers) je n'ai pas vu en 2010 de rassemblement significatif intersérie. J'ai vu par contre 3 rassemblements "corpo" en Chti land qui ont mis sur l'eau 25 équipages en monotype 470...
Mais peut-on revenir à la base de notre discussion, en quelques points extrèmement simples:
1. Palma: 2 au 9 avril
2. CIP: 13 au 18 avril
3. Hyères: 23 au 29 avril
4. Medemblik: 24 au 29 mai
5. Weymouth: 5 au 11 juin
6. Kiel: 17 au 22 juin
On n'a à peine le temps de dégréer, et faire la route; on garderait presque la combi pour être à l'heure sur la ligne!
Autant dire que le championnat de france du 2 au 5 juin n'a aucune chance dans un calendrier international.
Exit nos meilleur(e)s représentant(e)s.
Le titre attribué ne peut donc en aucun cas désigner lun des meilleurs de notre classe: ils ont d'autres obligations...
Restent les autres.
1. d'abord celui qui serait désigné aurait quelque scrupule à endosser le titre dans ces conditions, et je suis sur qu'il préfèrerait modestement en rester au titre de vainqueur au Cap d'Agde.
2. ensuite en 2011 les flottes de 470 sont à Paris, à Lille, à Nancy. C'est un fait. Or Paris Cap d'agde c'est 760km soit 9h avec remorque; Nancy c'est 770km soit encore 9h; et Lille ou St Omer c'est 975 à 1020km soit 12h à 12h30 de route (source Via Michelin) et pour autant qu'il n'y ait pas de bouchons. On ne fait pas de telles routes, la nuit apès le boulot, ou après 4h de régates. C'est beaucoup trop loin. Beaucoup trop loin lorsqu'on est sur un seul objectif d'un bon moment de détente et de compétition entre amis. 400km c'est un maximum.
Donc à part peut être pour quelques acharnés, quelques retraités, ou quelques vieux célibataires endurcis (aïe! ils vont me taper!!!), je ne vois pas trop qui va descendre. Il n'y en a pas 15. Et alors c'est de l'intersérie dont peu de coureurs chez nous ne sentent un réel intérêt. (euphémisme)
3. l'ascension correspond, fin mai, aux périodes d'examens universitaires et préparations de bacs
4. l'ascension correspond aux fins d'années où nombre de parents responsables veillent à la bonne fin de passage en année supérieure de leurs enfants
5. l'ascension correspond encore à une période d'autres festivités familliales recherchées pour mariages et autres communions
bref, toutes les raisons sont réunies pour que les pratiquants de notre série déclinent poliment l'invitation qui leur est faite.
Il ne faut pas leur en vouloir,... il faut plutôt chercher à les comprendre, pour mieux cibler en 2012. 2011 est un coup parti, et nos adhérents feront ce qu'ils ont envie de faire.
Il leur restera toujours en travers de la gorge les "protections" de dates, qui les auront empêché de faire des choses pas trop loin de leurs bases. Mais bon, c'est comme ça...
Et pour 2012, vous avez donc ci dessus les éléments principaux de notre réflexion pragmatique, si d'aventure vous voudriez consulter les classes représentatives avant de décider.
J'espère qu'elle pourra être utile.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mar 2011 09:06 #284 par jacques
Réponse de jacques sur le sujet Chpt de France Voile légère
Il arrive aussi que quelques retraités, comme tu dis, naviguent avec des enfants en âge scolaire et qui ne peuvent se permettre de faire de tels déplacements..... :)

Je suis le sale gosse, c'est pas nouveau mais je...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mar 2011 10:01 #285 par Usap
Réponse de Usap sur le sujet Chpt de France Voile légère
Et puis pour les interséries, on nous promet depuis des années de revoir le rating des 470 par rapport aux autres séries, et nous ne voyons toujpurs rien venir. Nous avons un rating 470 calé sur les membres du pôle France, qui sont évidemment la majeure partie de la flotte!!
Si l'on veut nous voir sur ce genre de régate, Gildas a raison, il faut plus de concertation et surtout de jugeotte pour les dates du calendrier; et revoir impérativement le rating, soumis au lobying de certaines classes.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mar 2011 10:58 - 09 Mar 2011 10:59 #286 par Guitton
Réponse de Guitton sur le sujet Chpt de France Voile légère
il y a un autre point en ce qui nous concerne !
Dans notre catégorie, les doubles, il ne faut pas oublier que bien peu de nos équipages sont constitués à l'avance !
participer à ce rassemblement nécessite donc une disponibilité de l'équipier, qui n'est pas toujours, en ce qui le concerne, un "retraité" !
Quant à vouloir courrir sur une série "fournie" par l'organisation, je me vois mal faire mes débuts sur laser vago avec un équipier lui-même débutant !
Combien sont ceux qui ont la possibilité d'en faire dans leur club ?

fra 2601
Dernière édition: 09 Mar 2011 10:59 par Guitton. Raison: orthographe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mar 2011 13:39 #287 par ffvoilelegere
Réponse de ffvoilelegere sur le sujet Chpt de France Voile légère
Monsieur Pouliquen, franchement avant d'affirmer certaines choses il vaut mieux regarder ce qui se passe. Concernant l'intersérie, je vous invite a regarder tous les dimanches soirs, les résultats de régates qui remontent. Vous y constaterez que l'activité intersérie est très forte et que les rassemblement de 25 à 50 bateaux sont loin d'être rares, bien au contraire, et surtout en très forte augmentation. Je pourrais citer le trophée breizhskiff.com mais aussi le cas de ligues grandes ou petites qui axent leur développement sur cet outil de l'intersérie. Et les résultats sont là : il y a un corrélation forte entre l'augmentation du nombre de coureurs dans les classements, la pratique intersérie et l'augmentation du nombre de licenciés... Ce n'est pas l'intersérie en elle même qui obtient ces résultats mais c'est clairement aujourd'hui l'outil qui permet de prendre en compte le besoin d'animation dans les clubs et de générer un dynamisme lui même générateur de croissance du nombre de pratiquants. Plus il y aura de diversité des bateaux dans les clubs, plus nous serons à même de prendre en compte cette diversité à travers des formes d'animation comme l'intersérie, plus nous parviendrons à gagner des pratiquants et à alimenter le réservoir de pratiquants qui s'impliqueront dans des classes après. Rien de révolutionnaire en cela, c'est juste le modèle de développement de la voile qui a été la règle dans les années 50-60-70, c'est le modèle anglais, et c'est ce qui prédomine en habitable... Juste un chiffe : en 2010 le classement national intersérie dériveur est celui qui a rassemblé le plus de licenciés : plus de 1850. Même si l'on enlève ceux qui sont présents dans d'autres classements (de classe par exemple) la pratique intersérie reste de loin la première (environ 1000). Si maintenant on prend en compte les régates de grade 5C (qui jusqu'à présent ne comptaient pas dans les classements et remontent donc moins bien -cela va changer) le classement national intersérie en 2010 compterait 2251 coureurs (la pratique dériveur de compétition toutes classes et pratiques confondues, c'est 4121 coureurs en 2010... Ces chiffres suffisent à illustrer ce qu'est aujourd'hui la pratique de la voile légère... Ce qui montre aussi à quel point aujourd'hui le réservoir de croissance des classes est bien dans le fait d'investir le local et les clubs (ce que d'une certaines manière vous faites) mais également en parallèle de fédérer l'ensemble de cette pratique à travers des événements nationaux rassemblant toutes les pratiques et les classes. C'est le cas du championnat de France pour les classes et de l'Open de France sur un autre registre. Qu'on le veuille ou non le modèle de la classe pour la classe, du chacun pour soi et du chacun dans son coin à gérer ses intérêts particuliers est dans une situation critique. C'est en cela que le championnat de France revêt un fort enjeu que certaines classes ont compris, en en faisant leur événement phare, en le valorisant, et le protégeant. A chacun après de bâtir ou non une stratégie de développement en fonction des données sur la pratique actuelle de la voile légère, sur l'évolution des mode de "consommation" de ce sport. A chacun d'assumer ses choix et ses orientations en matière de développement.
Sur le reste :
-Les questions de date : soyons clair, aucune date ne conviendra jamais à tout le monde. Le championnat de France a lieu à cette date depuis de nombreuses années et cela ne changera pas. C'est le weekend le plus long du printemps. Certaines classes au profil similaire du 470 tout comme des classes avec un public plus jeunes (exams etc etc) s'en accommodent très bien. Mais il y a eu aussi une réflexion de la part de certaines sur le rythme et l'espacement des dates dans un calendrier... Je rappelle aussi que ce championnat n'est pas ouvert aux moins de 18 ans donc aux scolaires qui rentrent dans le dispositif des championnats de France jeunes.
- Sur la distance, j'ai déjà eu l'occasion de donner mon point de vue. Je le rappelle une nouvelle fois. D'une part, nous sommes une fédération nationale et la France ne se limite pas au nord de la Loire. Ensuite la localisation des flottes est un élément mais c'est aussi parce que beaucoup de classes ont perdu leur dimension nationale que la pratique a chuté. Et si la logique du "on va la où on a du monde" devient la règle, le développement va sérieusement en pâtir... Et encore une fois nous savons très bien que tout le monde ne peut aligner des kilomètres et ou traverser la France entière même pour 4 jours mais la position extrême qui consiste à dire "on n'y va pas c'est trop loin" est toute aussi néfaste en termes de développement.
-Sur la question des bateaux des pôles : c'est peut être le seul point sur lequel, à titre personnel je précise, j'ai une position à peu près similaire à la votre. Si selon moi, un titre de champion de France est un titre en lui même et pour lui même, il serait préférable à l'avenir d'inciter les coureurs de haut niveau à (re)venir. Ne nous leurrons pas cela impliquera de prendre certaines décisions difficiles : on y travaille. Je vous rappelle aussi que le changement pour 2011 des modalités du classement des clubs valorisent la participation aux championnats de France et de ce fait vont contribuer à lui donner une réelle valeur sportive dans les années à venir et qui fait que les clubs demanderont à leurs coureurs de haut niveau d'aller faire le France.

Sur les ratings, là encore, il y a une méconnaissance de ce qui se passe depuis trois ans sur ce sujet et les évolutions qui y ont été apportées. Et s'il y a bien un domaine où il n'y a pas de lobbying de classe c'est bien celui là... Et quitte à provoquer et parce que c'est le fond de la politique de réforme des ratings qui a été mise en place, heureusement que le rating des bateaux est basé sur les meilleurs et non pas sur un niveau moyen d'équipage. Pour le coup cela n'aurait aucune crédibilité. Enfin encore une fois, et c'est ce que nous avons fait, regardons ce qui se passe à l'étranger en la matière.

Sur la flotte collective, je pense que n'importe quel équipage moyen de 470 s'en sortira sans problème en Vago. Vago qui se développe fortement dans les EFV (preuve que la pratique du dériveur repart). Les compétences comptent plus que la connaissance du support... Les championnats de France jeune en flotte collective l'ont montré, de même que les résultats des Français au niveau international en 29er et en 420... Et avec la flotte collective nous prenons en compte la contrainte du déplacement (le cap d'Agde est vite atteint en TGV) mais aussi et surtout une évolution des comportements : aujourd'hui le régatier moyen fait moins de régates et multiplie les supports.

Bref c'était encore un long message de ma part. Et objectivement, je ne vais pas tenir ce rythme longtemps par rapport à d'autres obligations, notamment professionnelles, n'étant ni retraité;) et élu bénévole. Je pense que nous avons fait le tour sur cette question du championnat de France. Nous continuerons à vous informer de son organisation et espérons vous y voir nombreux. Pour le reste, il y aura bientôt une ré avec les classes dériveur à la FFvoile.

Cédric Fraboulet

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mar 2011 14:12 #288 par Guitton
Réponse de Guitton sur le sujet Chpt de France Voile légère
je ne suis pas sûr que nous lisions les résultats du dimanche de la même façon !
ni que les ligues soient coopérantes dans la même mesure !
le dernière régate de ligue d'aquitaine affiche 13 bateaux en intersérie dont 13 solitaires , 3 eur et 9 lasers 4.7 + 1 RS 600 !
Si je m'y étais rendu, je ne sais pas avec qui j'aurais pu régater !

fra 2601

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mar 2011 18:41 #289 par TMDUPREZ
Réponse de TMDUPREZ sur le sujet Chpt de France Voile légère
Mon cher Gildas, tu as tout mon soutien et je ne pense pas que le nord soit le seul endroit où la vie de famille prime sur le reste...
Vive la pratique du 470 localement.
D'ailleurs cher Gildas, si nous avons fait ce déplacement à 11 de la Ch'team à Biscarosse c'est parce que nous avons d'abord développé la pratique dans nos clubs.

Course au point pour les subventions... quand l'argent s'en mèle, c'est foutu...!!!

Avec toute mon amitié et vive un championnat accessible où on passe plus de temps sur le bateau que dans la voiture.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jacques

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mar 2011 18:50 #290 par Guitton
Réponse de Guitton sur le sujet Chpt de France Voile légère
qu'est ce que tu parles bien , Tanguy !

fra 2601

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Mar 2011 09:00 #293 par manuway2627
Réponse de manuway2627 sur le sujet Chpt de France Voile légère
Bon je n'ai pas tout saisi sur le rattiing et n'ai pas vu de grand changement depuis 10 ans quand ont met 4 mn à un Snipe sur une manche de 20 mn, sur un parcour non spiable, nous sommes toujours derrière sur la feuille de résultat. C'est toujours rageant, de gagner 3 des 4 manches du jour de manière significative et de ne même pas être sur le podium.

En terme d'état d'esprit c'est un peu bizard de ce dire tu n'as aucune chance en naviguant très propre, c'est pas trop ce qui doit animer un régatier sur une ligne ...

Après un ratting calculé sur les compétences des meilleurs évidement, mais je n'ai jamais vu de chez jamais, le moindre pro du 470 sur une iterséries !!!!! naviguer contre un Ponant un Windy ou un Europe.... et pourtant je suis bon client des interséries par NECESSITE et FEIGNANTISE de ne pas me lever trop souvent avant 6H le dimanche matin.

Avec plus de 20 regates au compteur sur 2010 et pas mal de déplacements (dont l'open de France l'été dernier), nous participons activement et essayons pas mal de chose avec nos copains 470 et les autres.

Les moteurs et les freins, la distance, l'intéret, le coût financier, la présence d'autres 470 sur place ou pas.

APRES EN OFF A L'ATTENTION DU REPRESENTANT DE LA FFV SUIS PRENEUR D'EXPLICATION PAR MAIL OU TEL SUR NOTRE RATTING ET VOIR SI IL Y A UNE ISSUE POUR LE CHANGER !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Mar 2011 11:22 #300 par marc
Réponse de marc sur le sujet Chpt de France Voile légère
1)Entièrement d'accord avec Gildas.
2)Ras le bol du rating 470 totalement aberrant.

Marc BESSON

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Mar 2011 14:45 - 12 Mar 2011 14:50 #302 par jacques
Réponse de jacques sur le sujet Chpt de France Voile légère

Cher Monsieur Cédric Fraboulet, représentant de la FFV voile légère, puisque vous défendez tant l'idée des compétitions "toutes séries confondues" je vous pose la question suivante : Si je viens participer à votre formidable "Championnat de France" avec ce bateau, quel rating sera appliqué ?:laugh:

Je suis le sale gosse, c'est pas nouveau mais je...
Pièces jointes :
Dernière édition: 12 Mar 2011 14:50 par jacques.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.