• Home

Madine - Pré-inscriptions 2015

Madine - Pré-inscriptions 2015

Les dates du Championnat de France 470 / Open de la Mirabelle approchent ! 

 

Voici le formulaire pour les pré-inscriptions en ligne, faites-en bon usage ;-)

On vous remet également les documents utiles : 

 

Read more

Tournoi de l'Atlantique - 2015

Tournoi de l'Atlantique - 2015

Le Tournoi de l'Atlantique reprend du service ! 

Voici l'avis de course pour cette nouvelle édition du Tournoi de l'Atlantique qui se courra du 8 au 10 mai sur la rade de Brest. Vous avez râté la Coupe Internationale de Printemps ? Venez régater sur un plan d'eau magique avec les équipages de haut-niveau. 
Remplissez vite le bulletin d'inscription pour que la SRB puisse organiser au mieux cet événement.

Inscrivez-vous vite ! 

Read more

Le site évolue

Le site Internet de l'AS 470 France se met à la page! 

Afin de suivre les technologies des internautes et de mieux répondre à vos attentes, le site est en travaux. Il a été mis hors ligne quelques jours afin de faire un peu de ménage et de permettre la mise en place de la nouvelle mouture que vous avez sous les yeux. 

Tous les services ne sont pas encore actifs (notamment le forum et le Kikivient) et retrouveront leur place sur le site progressivement. 

N'hésitez pas à formuler vos remarques ou vos questions sur le nouveau site à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. .

 

Read more

Echo d'un "bizuth"

CIP 2015 - 8 au 12 avril.

Crédit photo au talent et l'amabilité de Guilain Grenier pour le YCPR - 2015

Venu au 470 sur le tard il y a un an grâce à mon ami Gildas que je côtoyais aussi dans l’élément liquide (en parcourant envemble tous les lundis les couloirs de la piscine de Lille histoire de garder la forme…) plutôt que les « plaisanteries de garçons de bain », ce sont les récits des régates qu’il courait le weekend qui me fascinaient… jusqu’au jour où il me proposa d’être son équipier d’un dimanche. 

Je me rappelle, c’était  la première régate de la saison le 30 mars sur le lac de Trith Saint Léger près de Valenciennes. Plutôt « cold » que cool pour débuter. 

Ce n’était pas l’océan, ni la mer, nous n’y avons pas fait des merveilles mais ce fut un vrai moment de bonheur pour moi qui aime assez glisser dans l’eau ou sur l’eau.

Un peu plus d’un an après, Gildas me propose son programme de régates de la saison 2015. Une première régate glaciale à Moisson Lavacourt pour commencer, et on enchaîne avec  la CIP - Coupe Internationale de Printemps - à Marseille…

Tous les meilleurs mondiaux y seront d’autant plus que, dans la foulée,  l’ISAF Sailing World Cup 470 se tient à Hyères du 19 au 26 avril.

C’est ainsi que j’ai eu l’immense bonheur de participer à cette CIP 2015. Merveilleuse expérience pour un, bien que largement senior, jeune novice de la classe 470.

J’ai été impressionné par la passion partagée de tous les équipages présents, bluffé par leurs talents, étonné par l’engagement et le professionnalisme de toutes celles et ceux qui contribuaient avec énergie à la qualité exceptionnelle de cette CIP 2015, émoustillé par tous ces sourires, cet enthousiasme, cette joie de vivre et de partager une passion commune. Le tout sous un grand ciel bleu et un vent un peu irrégulier mais toujours présent. Une magnifique occasion d’apprendre. Les équipes de bénévoles qui assuraient la sécurité du parcours n’hésitaient pas à prendre le temps pour nous débriefer en fin de journée. 

J’ai fait beaucoup  de bêtises genre : me retrouver à la baille sous spi laissant mon skipper et le bateau se dépatouiller au virement de la bouée de largue… et sans prévenir bien sûr – drôle! - 

J’ai  beaucoup appris et bien sûr beaucoup progressé aussi  grâce à cette belle semaine de voile intensive que je recommande à tous.

A l’année prochaine !

Philippe MASUREL

Read more

La CIP vue du bas du tableau

La CIP vue du bas du tableau

Avec presque 60 inscrits, la présence de tous les champions et championnes de la classe, une organisation parfaite à terre comme sur l'eau, juste assez de vent, des conditions relativement techniques, et un vrai effort de médiatisation de l'événement par le club, le succès de cette 39ème CIP va nous permettre de maintenir cette régate au calendrier pour les années à venir.

Qu'est que les 3 équipages Master français peuvent ajouter aux interviews et résultats officiels ? Eh bien, de vous faire partager nos expériences et ainsi vous encourager à participer aux prochaines éditions, car bien que le niveau soit super élevé et qu'il nous manque de la technicité aux départs et de la rapidité à adapter les réglages dynamiques par rapport à l'évolution des conditions, nous restons néanmoins dans le jeu et nous pouvons profiter des erreurs des autres.

Après la première journée nos trois Master ont compris que ce n'était pas la peine de tenter des départs arrêtés en premier rideau, ni même des départs lancés car on se faisait vite masquer derrière un véritable mur de voiles avec une mer hachée par le passage de 60 bolides. On adapte donc notre stratégie et essayons de partir en bout de ligne avec possibilité de se dégager au plus vite, le plus souvent côté comité. Sur les premières remontées au vent, après quelques centaines de mètres, nous sommes assez dégagés pour commencer à jouer avec les ados refus et avons le sentiment de rentrer dans le jeu. C'est assez motivant de voir les grands champions en train de croiser devant a quelques longueurs durant ces premières phases, mais un truc très subtil se passe sur le milieu et fin de remontée où tout d'un coup on se rend compte qu'on n'est plus dans le rythme et que la flotte s'est allongée pour que les soixante bateaux passent la bouée au vent à la queue le leu. Bernard et Gildas ont parfois réussi à virer cette 1ère bouée avec une dizaine de concurrents derrière. Bernard et Gilles ont même réussi les derniers jours à reprendre des places au portant. Donc quoi dire pour résumer? Même avec notre niveau moyen par rapport aux autres on peut avoir des bonnes sensations sur différentes phases de la régate et même si on finit en queue de peloton on n'est jamais loin et quelquefois devant les derniers.

Les conditions ont été particulièrement clémentes avec un vent ne dépassant jamais les 15 nds, mais parfois très piégeux avec des grosses molles. On aurait préféré des conditions plus musclées, car avec notre poids et force physique il y a possibilité de prendre l'avantage sur des équipages très légers.

Alors que disent les autres de notre présence ? Nous sommes accueillis très chaleureusement par les coaches et équipages des pôles, et avons même pu participer à une séance d'entrainement. Mat Belcher est venu me voir à la fin pour dire que c'était super de voir des anciens participer à la régate, que cela montrait vraiment l'esprit "famille" de la classe. Quand je lui dis que parfois nous craignons gêner un peu les champions, il répond que nous naviguons très correctement et qu'ils ont plus à craindre des jeunes fougueux.

Un grand merci à Jean-Claude Guitton qui s'est joint aux bénévoles comme pointeur à la bouée au vent et qui nous a encouragé à chaque passage. Nos remerciements aussi à Michel Candela qui a dignement représenté l'AS dans les préparations avec le club, à Alain Corcuff qui a bien aidé Gildas sur les avis de course et à Alain Blanchard qui est venu nous faire un coucou le premier jour.

Nous tenons également à remercier l'encadrement des pôles français qui nous ont beaucoup aidé à trouver les bonnes dates, et qui ont contribué à la mobilisation générale des équipages français et étrangers.

Avec Gildas, à l'occasion de faire signer un "certificat de remerciements" pour le club par tous les concurrents, nous avons recueilli des commentaires très positifs de l'ensemble des participants et coaches. Un des équipages féminins des USA avait fait le choix de rentrer aux pays pour se reposer entre Palma et Hyères. Elles avaient fait la CIP en 2013 ou il y avait eu une faible participation, ce qui a certainement découragé certains équipages à venir cette année. Les filles aiment bien l'opportunité que propose la CIP de se mesurer aux garçons, même si Camille Lecointre admet qu'il faut parfois savoir se faire respecter. Lors de la remise des prix Jérémie Mion a fait état de son étonnement de la qualité des prestations par rapport aux droits d'inscription, qui sont le résultat de notre volonté de ne pas charger la barque et surtout de l'effort du club à trouver des partenaires et sponsors.

Alors on compte sur vous et les Master européens pour venir nous rejoindre en 2016 et battre tous les records pour la 40ème édition !

Bob Austin

Read more

E-mail